Escales Photos, qu’est-ce que c’est ?

Dans le Morbihan, en baie de Quiberon, à

HOËDIC – HOUAT – LA TRINITÉ-SUR-MER –

LE PALAIS (BELLE-ÎLE) – LOCMARIAQUER – PLOUHARNEL

Cinq mois d’expositions grand format en plein air et en accès libre.

  • Six sites et parcours photographiques pour découvrir de nouveaux univers.
  • Une dizaine de thématiques pour mettre en valeur le territoire du Mor Braz et pour s’ouvrir vers l’extérieur.
Escales photos à Houat.

Escales photos à Houat, 2015.

 Une évidence et une convergence de projets artistiques

Des élus se fédèrent autour d’un projet de territoire pour offrir à un large public un regard pluriel sur leur environnement au sein d’une même manifestation culturelle. Après le succès des éditions précédentes,  la marque Daniel Jouvance s’associe à nouveau au festival Escales Photos  pour porter haut les couleurs d’une photographie ancrée dans le territoire.

Visite commentée de l'exposition de Laurent Laveder à Plouharnel, 2015.

Visite commentée de l’exposition de Laurent Laveder à Plouharnel, 2015.

Une attractivité culturelle qui fait l’unanimité

Quatre expositions en 2013, 7 expositions en 2014, 7 expositions et l’arrivée de la Trinité-sur-Mer en 2015, 11 expositions en 2016 et en 2017. Pour sa sixième édition,  “Escales Photos” propose cette année 13 expositions dons ” nouveautés :  expositions grand format en extérieur et en libre accès. Il s’agit  de 260 photographies proposées au public cette année.

Exposition de Chris Miller à Hoëdic.

Exposition de Chris Miller à Hoëdic, 2015.

Un projet à l’échelle d’un territoire entre iles et continent

Trois communes continentales et trois îles, liées par une même dynamique culturelle incitent à explorer un territoire exceptionnel, de la terre vers la mer et vice et versa. Hoëdic, Houat, La Trinité-sur-Mer, Le Palais (Belle-île en mer), Locmariaquer et Plouharnel se font passerelles d’émotion du 15 juin au 31 octobre 2018.

Visite commentée de l'exposition de Pierre Jamet à Belle-Île-en-Mer

Visite commentée de l’exposition de Pierre Jamet à Belle-Île-en-Mer, 2016.

Un cheminement artistique intérieur s’expose à l’extérieur

Parce que le travail photographique est souvent coupé du contexte, du lieu et des hommes qui l’ont vu naître, le propos d’Escales Photos est justement de rapprocher l’œuvre du lieu de sa création ou de son créateur. Ainsi des visuels grand format créeront sur chaque lieu une découverte itinérante, un cheminement propre à inviter l’imaginaire, à emprunter des sentiers inconnus qui se feront révélateurs d’émotions et fixateurs d’expériences uniques.

Exposition Emile Savitry à Le Palais, 2015.

Une dynamique culturelle pour tous

Humaniser les destinations et les messages, raconter une histoire et un territoire sont aujourd’hui les fondamentaux d’un nouveau tourisme basé sur des valeurs partagées entre habitants et visiteurs. Le tourisme, c’est d’abord (même près de chez soi), l’échange et l’ouverture à l’autre.

Une quête de sens qui sert le positionnement et l’innovation locale

Susciter une fierté d’appartenance par le miroir qu’Escales Photos renvoie aux habitants est un levier politique fort et différenciant. Car un territoire désirable pour les visiteurs est avant tout un territoire de qualité pour ses habitants.

Accrochage de l’exposition de Denis Bourges à Locmariaquer, 2016.

 Anne-Claire Coudray : une marraine morbihannaise d’audience nationale

Anne-Claire Coudray, originaire de Locmariaquer, journaliste de TF1, associe avec joie sa personnalité médiatique au festival.

Amoureuse de la nature, fière de ses racines bretonnes, elle matérialise par ce biais son attachement à notre territoire et à ses valeurs.

Escales photos vu par Anne-Claire Coudray :

Qu’est-ce qu’un cliché? “Dans mon métier, c’est une idée qui n’est pas fausse, mais une image tellement convenue qu’elle symbolise la paresse de l’esprit. C’est aussi un point de départ. Le point zéro. Une sorte d’étalon qui met en valeur par contrastes les visions brillantes… Dire qu’on trouve des bretons partout dans le monde, que les marins ont tous les yeux bleus et que le costume breton n’est pas un folklore pourraient des clichés. Mais si vous laissez des artistes s’en emparer, les explorer et les tordre dans tous les sens, jusqu’à ce qu’ils deviennent des photographies, alors là, l’esprit a gagné un voyage dont il revient un peu plus vif. C’est précisément ce que vous propose Escales photos. Passer du cliché à la photo. S’appuyer sur les images d’un territoire, le Mor Braz, que vous croyez connaitre et vous prouvez que vous avez encore tant à voir, à comprendre, à découvrir…”